Read in English >

JUSQU’À 50 MILLIONS DE DOLLARS POUR RÉDUIRE LES RÉPERCUSSIONS DE L’INDUSTRIE PÉTROLIÈRE ET GAZIÈRE DU CANADA SUR LA TERRE, L’AIR ET L’EAU

 

À PROPOS DU CONCOURS TECHNOLOGIQUE

La façon dont le Canada produit de l’énergie est importante. Les nouveaux investissements dans l’innovation créent des emplois, attirent les investissements internationaux et ouvrent l’accès à de nouveaux marchés. En même temps, les nouvelles technologies optimisent la production d’énergie tout en réduisant les répercussions de l’industrie sur la terre, l’air et l’eau. Le Réseau d’innovation pour les ressources propres (RIRP) propose des solutions technologiques quasi commerciales qui réduiront les l’impact environnemental de l’industrie pétrolière et gazière du Canada tout en relevant les défis économiques.

Jusqu’à 50 millions de dollars sont maintenant disponibles grâce au concours technologique proposé par le RIRP qui vise à réduire l’empreinte environnementale. L’ERA accepte les candidatures au nom du RIRP pour des solutions technologiques révolutionnaires qui soutiennent les objectifs du Canada en matière d’énergie propre tels que définis par le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques. Il s’agit de l’un des trois concours de financement compris dans l’investissement de 100 millions de dollars récemment annoncé par le Fonds stratégique d’innovation stratégique (FSI) du gouvernement du Canada dans le RIRP.

Les demandes doivent être soumises avant le jeudi 20 mai 2021 à 17 heures, heure avancée du Pacifique (UTC-7 h).

Le concours technologique de 50 millions de dollars visant à réduire de l’empreinte environnementale est conçu pour faire progresser les solutions technologiques aux défis environnementaux hautement prioritaires dans l’ensemble de l’industrie pétrolière et gazière, avec l’intention d’exporter les technologies à l’échelle internationale et de les appliquer au secteur industriel canadien. Le RIRP recherche des soumissions de partout au pays. Pour présenter une demande, vous devez être membre du RIRP.

Le concours est ouvert aux développeurs de technologies, aux opérateurs industriels, aux associations industrielles, aux institutions universitaires, aux entreprises multinationales (EMN), aux municipalités, aux petites et moyennes entreprises (PME) et autres. Pour être prises en considération, les demandes doivent comporter la représentation d’au moins une PME et d’au moins un producteur de pétrole et de gaz au sein de l’équipe du projet.


Regardez le webinaire d’information, qui s’est tenu le 7 avril 2021.

Jusqu’à 10 millions de dollars sont disponibles par demandeur retenu. Le financement maximum ne dépassera pas 50 % des dépenses admissibles du projet. Un minimum de 25 % du financement doit provenir des partenaires industriels. Les fonds restants peuvent provenir d’un mélange de sources privées et publiques.

Cliquez sur les liens ci-dessous pour plus de détails :

DOMAINES D’INTERVENTION

Le concours est ouvert aux solutions technologiques de pointe qui correspondent à un ou plusieurs des domaines d’intervention technologiques suivants :

1. Développement des technologies de l’eau : Des solutions aux défis en matière d’eau qui concernent l’industrie pétrolière et gazière, y compris, mais sans s’y limiter :

  • Les technologies de traitement de l’eau abordant les aspects de la qualité de l’eau d’entrée tels que les matières dissoutes totales (MDT), les matières organiques, les matières en suspension totales (MST), la turbidité, la graisse, l’huile, la silice, etc.
  • Des solutions d’excellence opérationnelle telles que des appareils novateurs, le contrôle des processus, les analyseurs en ligne, la prévention des fuites en surface, l’assurance de l’intégrité des actifs, les technologies d’inspection et de nettoyage des réservoirs, les améliorations de l’efficacité de la production d’eau d’alimentation et l’intégration de l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique, la réalité augmentée/virtuelle et d’autres solutions numériques novatrices.
  • Les autres technologies en matière de production de vapeur telles que la vapeur provenant d’eaux d’alimentation de remplacement et d’eau d’alimentation recyclées.
  • Les technologies visant à améliorer la qualité et à accroître la réutilisation des procédés d’élimination, notamment en réduisant les huiles et les graisses, les MST, les matières organiques, etc. et en réduisant au minimum les répercussions sur la quantité et la qualité des eaux souterraines.

2. Émissions surveillance, quantification et réduction de méthane : Des technologies rentables de détection, de quantification, de surveillance, de signalement et d’atténuation des émissions de méthane en amont, en milieu et en aval, et dans le transport du pétrole et du gaz, afin d’aider l’industrie à atteindre son objectif de réduction de 45 % des émissions de méthane, y compris, mais sans s’y limiter :

  • L’atténuation du méthane provenant des réservoirs de pétrole et de condensat, des dispositifs pneumatiques, des joints de compresseur, des déshydrateurs, des pompes chimiques et de l’écoulement de l’évent du tubage de surface des puits.
  • La mise en œuvre de méthodes rentables et précises intégrant des capteurs combinés à des plates-formes numériques pour faciliter la détection, la quantification, la surveillance et le signalement du méthane.

3. Assainissement des terres et des installations de puits : De nouvelles solutions en matière de gestion des terres et de retrait des actifs pétroliers et gaziers inactifs qui impliquent d’accélérer les délais de fermeture, de réduire les coûts et d’assurer la durabilité des méthodes choisies pour la gestion environnementale. Les exemples de technologies et d’approches novatrices comprennent, sans s’y limiter, :

  • Développement de technologies adaptées et des meilleures pratiques.
  • Solutions qui soutiennent la gestion des responsabilités et la planification stratégique des activités de fermeture.
  • Solutions d’assainissement sur site ou hors site.
  • Techniques avancées de collecte et d’analyse des données et plateformes qui sous-tendent les objectifs de ce domaine d’intervention technologique.

4. Extraction novatrice d’hydrocarbures : Des solutions novatrices pour l’accès et la production d’hydrocarbures avec une empreinte environnementale réduite, y compris, mais sans s’y limiter :

  • Projets de récupération assistée du pétrole (RAP) thermique, chimique, à l’aide de solvants ou de CO2 dans les réservoirs de pétrole lourd.
  • Gaz, CO2, injection cyclique ou autres inondations qui réduisent au minimum le déclin ou la re-fracturation ou l’espacement vers le bas dans les réservoirs légers ou étanches.
  • Procédés au solvant ou production de chaleur souterraine dans les sables bitumineux in situ.
  • Manutention des matériaux, extraction aqueuse et non aqueuse ou autres technologies dans les réservoirs de sables bitumineux exploités.
  • Traitements de fond qui peuvent être appliqués pour redémarrer ou redynamiser les puits fermés.
  • Infrastructure de traitement de la production, architectures/achèvements de puits, et levage artificiel dans tous les réservoirs.

Les projets seront évalués en fonction de leur capacité à démontrer une voie claire vers la commercialisation et à fournir des avantages environnementaux significatifs qui contribuent à l’objectif du RIRP visant la réduction de 100 mégatonnes de CO2 d’ici 2033.

Tous les projets financés dans le cadre de ce concours doivent être terminés avant ou le 31 mars 2024, y compris toutes les activités du projet, les rapports, la soumission des produits livrables finaux au RIRP et les autres obligations décrites dans l’entente de bénéficiaire final entre le RIRP et chaque bénéficiaire final.

STADE DE DÉVELOPPEMENT DU PROJET

Les demandes sont sollicitées pour les projets qui visent à promouvoir l’innovation jusqu’au niveau de maturité technologique 6 à 9, tels que décrits ci-dessous :

  • Niveau 6 – Démonstration d’un prototype de produit et/ou de procédé dans un environnement pertinent : Les prototypes sont testés dans un environnement pertinent. Il s’agit d’une étape majeure dans la démonstration de l’état de maturité d’une technologie. L’essai d’un prototype dans un environnement opérationnel simulé en est un exemple.
  • Niveau 7 – Démonstration d’un prototype de produit et/ou de procédé dans un environnement opérationnel : Le prototype est près de ou a atteint l’état opérationnel du système et nécessite la démonstration dans un environnement opérationnel.
  • Niveau 8 – Produit et/ou procédé réel achevé et qualifié par des essais et des démonstrations : Il est prouvé que l’innovation fonctionne dans sa forme finale et dans les conditions prévues. Dans presque tous les cas, ce niveau représente la fin du véritable développement du système.
  • Niveau 9 – Validation du produit et/ou procédé réel : Application concrète de l’innovation de produit et/ou de procédé dans sa forme ou sa fonction finale.
EMPLACEMENT DU PROJET

Tous les projets soutenus dans le cadre de ce concours doivent démontrer une proposition de valeur claire et justifiée pour les avantages économiques, environnementaux et publics au Canada. Les solutions technologiques peuvent provenir de partout dans le monde, mais doivent être mises à l’essai, démontrées ou mises en œuvre au Canada. Les projets dont la démonstration, le déploiement ou la mise en œuvre d’une technologie doit se faire sur plusieurs sites canadiens sont admissibles à un financement dans le cadre de ce concours.

Note : Ce concours est conçu pour soutenir des projets pancanadiens et stimuler l’activité économique. Au moins 90 % des coûts totaux admissibles doivent être engagés au Canada. Les coûts encourus à l’extérieur du Canada ne doivent pas dépasser 10 % des coûts totaux admissibles pour chaque projet financé.

PROCESSUS DE DEMANDE

Les Déclarations d’intérêt (DI) doivent être soumises en utilisant le Système de gestion de l’information sur la réduction des émissions (Emissions Reduction Information Management System (« ERIMS »)) d’ERA à l’adresse www.eraadmin.ca. Les utilisateurs doivent créer un compte et remplir tous les formulaires obligatoires. Les soumissions tardives, partielles ou incomplètes ne seront pas acceptées. Les demandeurs sont encouragés à compléter les soumissions avant la date limite. Les soumissions seront sélectionnées par un processus d’examen concurrentiel commençant par la DI et suivi d’une étape de proposition complète de projet pour les demandeurs présélectionnés.

CONTEXTE

L’industrie pétrolière et gazière du Canada joue un rôle important dans l’économie actuelle et est confrontée à la nécessité urgente de réduire son impact environnemental et son empreinte de gaz à effet de serre. L’innovation et la technologie jouent un rôle essentiel pour atteindre ce résultat et démontrer que des résultats économiques et environnementaux positifs peuvent être liés. Ces facteurs incitent le RIRP à s’assurer que les ressources énergétiques du Canada puissent être développées de manière durable et intégrées dans les systèmes énergétiques mondiaux.

En octobre 2020, le gouvernement du Canada a annoncé l’octroi de 100 millions de dollars dans le cadre de son Fonds stratégique d’innovation stratégique (« FSI ») dans le but de réduire l’impact environnemental de l’industrie pétrolière et gazière du Canada et aider à la commercialisation de nouveaux produits. Le financement sera fourni au RIRP sur quatre ans et jusqu’à 80 millions de dollars seront investis dans le cadre de trois concours technologiques visant à trouver des opportunités à fort impact pour accélérer la commercialisation et le développement des écosystèmes afin d’optimiser l’impact de ces investissements.

Les concours technologiques du RIRP qui seront lancés au début de 2021 sont les suivants :

  • Concours technologique sur le pétrole et le gaz numérique : jusqu’à 5 millions de dollars disponibles
  • Concours technologique sur les combustibles et les produits à faibles émissions : jusqu’à 25 millions de dollars disponibles
  • Concours technologique visant la réduction de l’empreinte environnementale : jusqu’à 50 millions de dollars disponibles
À PROPOS DU RIRP

Le RIRP est un réseau pancanadien qui vise à assurer que les ressources énergétiques du Canada puissent être développées de manière durable et intégrées dans l’approvisionnement énergétique mondial. En aidant à identifier les défis de l’industrie, le RIRP est en mesure de soutenir une attraction du marché pour accélérer la commercialisation et l’adoption généralisée des technologies propres en réunissant les industries, les entrepreneurs, les investisseurs, les universités, les gouvernements ainsi que d’autres acteurs.

Le RIRP permet de mettre en place des solutions énergétiques qui seront appliquées dans toutes les industries du Canada, et avec un potentiel d’exportation mondiale, afin d’accroître la compétitivité et de réduire l’empreinte environnementale de la source à l’utilisation finale. Ce puissant réseau facilite les connexions et les partenariats, en amplifiant les idées et l’expertise pour produire des solutions inattendues aux défis mondiaux.

En savoir plus sur le RIRP www.cleanresourceinnovation.com